Humeur du jour : Est-ce que j’y arriverai ?

photo blog

Apres l’épisode du pourquoi Pourquoi ?, me voilà à me poser la fameuse question du, “est-ce que j’y arriverai ?” dans l’absolue oui, mais dans les faits ?

Ce matin j’ai fais la bêtise de monter sur la balance, ce qui est plutôt drôle puisque j’annonçais dans mon dernier post avoir réussi à surmonter cette manie. Bon…l’être humain n’est pas parfait. C’est un peu saoulant ces phases de découragement. Je sais que foncièrement je vais y arriver, car c’est ce que je veux. Et mes nouvelles habitudes alimentaires vont clairement m’aider. Mais Punaise, c’est une traversée semée d’embuches. Ce qui est con, c’est que tout est relié à moi, malheureusement je peux en vouloir à personne d’autre que moi. Si je stagne, si je craque (ça arrive de temps en temps, et c’est en général quand je suis dans une situation de stress).

Il y a deux jours, pendant le sport j’ai essayé de me pousser à sortir de ma zone de confort. Cette fameuse zone où tu te dis je me suis habituée à cette douleur, au final ça n’en est plus une, c’est une routine. Posey dosey! Donc en voulant sortir de cette zone de confort, qui rime avec stagnation, j’ai fais plus de répétitions. Et en plein effort j’ai eu envie de tout arrêter,rentrer chez moi. A quoi bon faire tout ça?

Entre le début de ce post et les lignes qui vont suivre, je suis partie à la salle.Et là j’ai vu la lumière…(Dieu m’a donné la foiii)
Je pense que parfois il est bon de faire le point avec soi même, certes c’est difficile, c’est dur, mais ça vaut le coup. Six mois auparavant, je faisais un peu de sport, mais genre une fois toutes les deux semaines avec un abonnement que je payais quasi pour rien. Aujourd’hui il ne se passe pas une semaine sans que j’y aille. Y a quand meme de l’amélioration ! Arreter lorsqu’une difficulté pointe le bout de son nez ? Arreter parce mon poids ne descend pas aussi vite que les autres (blogueuses du net, instagrammeuses) ? Je n’ai pas pour habitude d’abandonner, c est pas dans mon caractère, mon poids ne descend pas aussi vite que les autres, et alors! Fuck! C’est pas grave !

Tout ça pour dire que :

_ Réfléchir/Se poser des questions (trop de questions) c’est se mettre des batons dans les roues. Et laisser le champs libre aux anciens démons.
_ Avoir envie d’abandonner, c’est normal, surtout quand le moral n’est pas spécialement au top du top. Mais c’est à ce moment là qu’il faut se dire que je veux atteindre mon objectif et pas repartir en arrière ( Alors là, y a pas moyen )


Oui j’y arriverai
Si et seulement si je bouge mes fesses
!

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s